Le Forum Index du Forum

Le Forum


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Des oiseaux et du sel - Un nouveau site d'observation des oiseaux sur les rives de la mer Morte

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Index du Forum -> . -> ISRAËL
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Berna Lydie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 150
Localisation: France
Féminin

MessagePosté le: Jeu 1 Sep - 10:40 (2011)    Sujet du message: Des oiseaux et du sel - Un nouveau site d'observation des oiseaux sur les rives de la mer Morte Répondre en citant

Des oiseaux et du sel - Un nouveau site d'observation des oiseaux sur les rives de la mer Morte


Chaque année, au printemps et en automne, les résidents de la région de la mer Morte se réveillent au son des battements d'ailes d'un demi milliard d'oiseaux survolant la mer Morte, au coeur de la fissure syrienne-africaine. Les oiseaux, qui parfois se reposent dans des jardins privés, s'arrêtent également sur le point le plus bas de la planète après un périple exténuant au-dessus du désert, au cours de leur migration entre l'Afrique et l'Europe.
La région de la mer Morte et le désert de Judée sont des zones désertiques extrêmes riches en oasis et leur relief est constitué de falaises impressionnantes, de gorges sinueuses et de zones montagneuses et sauvages. La région offre une variété d'habitats pour les oiseaux et des points de vue exceptionnels pour admirer leur migration.
Ces conditions font de la région l'un des points d'observation des oiseaux les plus importants d'Israël, servant de lieu central pour la recherche et le tourisme sur le thème de la migration des oiseaux et de l'observation des oiseaux du désert.

Observation des oiseaux sur les rives de la mer Morte
Les oiseaux permanents de la région de la mer Morte sont régulièrement contrôlés et bagués. Cette population comprend une variété d'oiseaux du désert tels que des aigles, des faucons, des vautours, etc.

Au cours des prochaines années, il est prévu de créer un nouveau centre de recherche interdisciplinaire pour étudier les différents aspects de la région. Le centre comprendra, en autre, un observatoire des oiseaux situé dans l'enceinte de la Ein Gedi Field School, au nord de la réserve naturelle Nahal David. L'école surplombe la réserve et la mer Morte et constitue un endroit idéal pour l'observation et l'étude de la migration des oiseaux le long du Grand Rift.
Ce centre d'observation des oiseaux fera partie d'un réseau national de centres d'observation des oiseaux composé de 15 sites dont les principaux objectifs seront la recherche, l'éducation et la protection des oiseaux et de leur habitat. Le centre aura également pour mission d'encourager les relations avec d'autres centres similaires de l'Autorité palestinienne et de Wadi Mujib en Jordanie.

Surprise rose
La mer Morte est toujours pleine de surprises, et les oiseaux migrateurs nous offrent parfois des paysages exceptionnels. Au cours de la période de grande migration de mai 2009, dans la réserve Einot Tsukim, sur la rive nord de la Mer Morte, un magnifique flamant rose a été observé, probablement de l'espèce Phoenicopterus roseus. Il est extrêmement rare qu'une telle espèce de flamant rose s'arrête en Israël, sur son périple à travers le continent.

Shiran Ben Yaacov, une employée de l'Autorité des parcs et sites naturels, dans la réserve d'Einot Tsukim, a réussi à photographie le flamant rose au repos.

Une vie partagée sur les rives de la mer Morte
Outre les oiseaux migrateurs, beaucoup d'autres oiseaux résident en permanence dans la région de la mer Morte, notamment le cratérope écaillé (Turdoides squamiceps). Le cratérope écaillé est unique car dans son comportement car il vit en groupe toute l'année.

Le comportement social des cratéropes écaillés a été étudié depuis le début des années 1970, et cette recherche a conduit à la découverte de la « théorie du handicap » qui explique le développement de différents phénomènes sociaux chez les animaux et chez l'homme. Pendant la journée, les cratéropes écaillés surveillent le groupe à partir d'un point d'observation élevé, avec un mâle et une femelle dominantes, passant la plus grande partie du temps aux aguets.(la théorie du handicap). L'ensemble du groupe soulève les poussins, ce qui signifie que dans de nombreux cas, l'identité des parents biologiques ne peut être connue avec certitude.
Ce comportement se retrouve dans le style de vie collective de l'homme qui a prédominé dans la région de la mer Morte pendant des milliers d'années. La population du désert de Judée, connue sous le nom des Esséniens et qui vivait à Qumran, a également vécu en collectivité, et la plupart des collectivités locales d'aujourd'hui sont des kibboutz ou des communautés collaboratives.

On peut dire que ce comportement collectif est le résultat des conditions difficiles physiques imposées par le désert à ceux qui cherchent à y résider.

_________________
CLIQUEZ ICI http://berna-lydie.blogspot.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 1 Sep - 10:40 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Index du Forum -> . -> ISRAËL Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com